Comment allaiter pour être dans les meilleures conditions ?

Ai-je besoin d’accessoires pour allaiter ? Les coquilles recueille-lait sont parfois utiles au moment d’un engorgement, mais prévoyez un soutien-gorge suffisamment ample pour qu’elles ne compriment pas le mamelon. Les bouts de sein sont préconisés en dernier recours si bébé n’arrive pas à saisir les mamelons ou en cas de crevasses trop douloureuses. Ils entraînent souvent plus d’inconvénients que d’avantages. Le tire-lait est utile surtout si vous êtes séparée de bébé. La cuillère softcup permet de donner du lait autrement qu’au biberon pour éviter à bébé une confusion sein/ tétine, mais elle peut être remplacée par une tasse ou une pipette de médicament.

allaiter

Lorsque bébé a faim, tout son corps l’exprime

Il suce ses lèvres, s’agite, tourne sa tête sur le côté, il cherche… N’attendez pas qu’il se mette à pleurer pour le faire téter car, tout petit, il risque d’avoir du mal à bien prendre le sein. Inutile de regarder votre montre ou de limiter la durée des tétées. Bébé peut réclamer toutes les 3 ou 4 heures, ou plus fréquemment… Et c’est souvent le soir qu’il vous sollicitera toutes les heures pour l’allaiter. N’hésitez pas à lui faire une petite toilette même en voyage avec le sac à langer qui devra suivre partout. Répondez à sa demande, une moyenne de huit à douze tétées par 24 heures est tout à fait normale.

Installez-vous confortablement

Oreiller, musique douce, répondeur téléphonique en marche, pensez à tout afin de ne pas interrompre le repas de bébé. Lavez-vous les mains, puis veillez à bien positionner bébé au sein. C’est ainsi que vous éviterez les problèmes de crevasses. Inutile de nettoyer le mamelon avant d’allaiter, une douche quotidienne suffit.

Comment mettre bébé au sein ?

  • Pour bien allaiter, installez-vous ventre contre ventre avec bébé. Sa tête est installée à hauteur du mamelon, son oreille, son épaule et sa hanche sur une même ligne droite.
  • Soutenez votre sein en formant un C avec le pouce et les autres doigts. Chatouillez sa lèvre inférieure avec le mamelon afin de déclencher le réflexe de succion et attendez qu’il ouvre grand la bouche pour l’amener d’un mouvement rapide vers le sein.
  • Son nez et son menton touchent votre sein, une bonne partie de l’aréole est en bouche. Ses lèvres sont retroussées sur le sein et, si vous abaissez doucement sa lèvre inférieure, vous apercevez sa langue enroulée en gouttière sous le mamelon.
  • La tétée ne doit pas être douloureuse. Si bébé prend mal le sein, interrompez sa succion en glissant un doigt dans le coin de sa bouche. Surtout ne retirez pas votre sein tant que bébé n’a pas lâché le mamelon, il pourrait vous faire mal. Comment savoir si bébé boit bien ? Si vous l’entendez déglutir après chaque succion, si vous apercevez ses mâchoires et ses tempes bouger, c’est la preuve que bébé tète.

Durant le tétée

  • Cherchez le contact avec bébé en lui parlant, en le caressant. Pour lui, comme pour vous, ce moment est agréable, reposant. Vous vous offrez un instant de réconfort mutuel unique.
  • Au cours de la tétée, bébé fait de petites pauses. Laissez-le faire, lui seul sait s’il est repu ou non. Le lait de fin de tétée est plus riche en graisses et lui demande plusieurs succions avant d’obtenir du lait. Lorsqu’il est tout petit, s’il s’endort trop tôt sur le sein, stimulez-le en lui massant les pieds, ou le dos, afin de l’aider à prendre sa ration. S’il n’est pas assouvi, proposez-lui le deuxième sein. Pour stimuler les deux seins, pensez à les alterner à chaque tétée.
  • Le soutien du papa est important dans la mise en place de l’allaitement et de sa durée. Ne le laissez pas à l’écart de ces moments d’intimité.
  • Les enfants plus grands aiment aussi voir leur maman donner le sein. Ce geste leur paraîtra plus tard tout naturel, puisqu’ils auront vu leur maman donner ainsi son amour.

Jane Abdille Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *